3 Septembre 2018
19 h 00
Entrée libre

Les nouvelles formes d'engagement : There is a bee on the roof

Institut français de Hambourg, Heimhuder Straße 55
Heimhuder Str. 38
20148 Hamburg
3 Septembre 2018
19 h 00
Entrée libre

Une manifestation organisée par la Fondation Institut français de Hambourg | Présentation et dégustation

"1968" est devenu synonyme de l'engagement et de l'implication des jeunes. Ce type d'engagement vif, parfois violent et médiatisé existe toujours, mais il s'est développé en parallèle de nombreuses autres formes d'engagement.
À travers un nouveau cycle de manifestations, l'Institut français de Hambourg aimerait mettre en lumière ces initiatives qui sont sources d'inspiration. Le cycle débute avec le projet "There is a bee on the roof" qui s'inscrit dans les domaines de la protection de l'environnement, du développement durable et local. En coopération avec la Fondation Institut français de Hambourg, deux ruches ont été installées sur le toit de l'Institut français.
Les fondateurs de "There is a bee on the roof" viendront parler de leur approche et de ce qui les a poussé à se lancer, et vous pourrez déguster pour la première fois le miel produit sur le toit de l'Institut avec un verre de vin et du fromage de chèvre français..
 
There is a bee on the roof” est un projet qui permet à la fois aux Hambourgeois de déguster du miel produit localement et se de sensibiliser à la mort et la disparation des abeilles. Les abeilles et autres pollinisateurs sont principalement mis en danger par l'utilisation massive de pesticides, le développement des monocultures et diverses maladies.
Afin de lutter contre cette situation, cinq amis - sans aucune expérience dans le domaine - ont décidé de se transformer en apiculteurs de ville sur les toits de Hambourg. Leur idée : donner aux abeilles un refuge et communiquer autour de leur action. L'intégralité du miel récolté est vendu localement, et le gain généré est investi dans de nouvelles ruches et l'installation de nids pour les abeilles sauvages.
Les Hambourgeois ont, grâce à ce projet, l'opportunité de manger du miel sain et local provenant des fleurs non traitées du centre-ville. Ce mets sucré peut facilement remplacer le sucre, mais il a aussi un autre avantage : comme le pollen est récolté à une échelle locale, le miel peut devenir un agent naturel désensibilisant pour les allergies.
La consommation de produits locaux à la place de produits importés réduit l'émission de CO2 et représente donc un avantage pour l'environnement, qui va à l'encontre du réchauffement climatique. De cette manière, chacun peut avoir un impact à son échelle et participer à un changement positif. Et pourquoi tu ne te lancerais pas ? Si chacun d'entre nous s'y met, nous avons une chance de rendre le monde un peu meilleur.
 
Gratuit
Manifestation en français et en allemand
Inscription : sophie.udave@institutfrancais.de